Ile-de-France ► Les départements refusent la mort du CPER-Mobilités

Ile-de-France ► Les départements refusent la mort du CPER-Mobilités Crédit photo Département de Seine-et-Marne

Communiqué du fonds de solidarité et d'investissement interdépartemental (FS2i), vendredi 21 janvier -

Depuis plusieurs mois, les sept départements d’Ile-de-France font part de leur préoccupation face aux retards pris par l’Etat dans les discussions du contrat de plan Etat-Région (CPER) pour la période 2021-2027. Force est de constater que la démarche partenariale, qui devrait être au cœur du CPER pour porter des projets structurants, est au point mort.

A ce jour, seuls les volets « Enseignement supérieur et recherche » et « Culture » ont fait l’objet d’un accord entre l’Etat et la Région. Sur les autres volets, l’Etat refuse de s’engager : il renvoie toute demande portant sur l’aménagement du territoire et la transition écologique vers des appels à projets spécifiques hors CPER, et reste sourd à nos appels sur la question stratégique des transports, pourtant cruciale pour les habitants et les entreprises des départements d’Ile-de-France.

Alors que nos sept départements investissent 1,5 milliard d’euros pour développer les infrastructures de transports, nous avons décidé de mutualiser l’intégralité de ces financements au FS2i pour en faire l’instance de négociation capable de peser dans les discussions avec l’Etat. Nous affirmons ainsi notre volonté d’être considérés comme un interlocuteur à part entière, au même titre que l’Etat et la Région, et non comme un financeur auxiliaire sans voix décisionnaire.

Cette position collective témoigne une nouvelle fois de l’esprit d’audace qui anime les départements rassemblés au sein du FS2i, et de leur détermination à porter un plan ambitieux pour faciliter et améliorer les déplacements quotidiens de millions de Franciliens. Elle pose les bases d’un partenariat renouvelé où les Départements tiennent toute leur place, pour faire des transports le cœur d’un nouveau contrat de plan Etat- Région-Départements (CPERD).

Le président du fonds interdépartemental, Georges Siffredi, président des Hauts-de-Seine, déclare : « Cette décision sans précédent démontre qu’au-delà de nos différences, nous savons nous unir pour défendre les intérêts collectifs de nos populations et de nos territoires. Les investissements de nos sept départements pour améliorer les transports en commun de nos concitoyens s’élèvent à 1,5 milliard d’euros. Cette démarche commune a pour but d’assurer un développement durable, harmonieux et concerté de nos territoires, et d’être un interlocuteur à part entière, au même titre que l’Etat et la Région, pour la signature d’un prochain contrat CPERD. ».

Les sept présidents de Départements :

Pierre Bédier, Yvelines

Olivier Capitanio, Val-de-Marne

Marie-Christine Cavecchi, Val d’Oise

François Durovray, Essonne

Jean-François Parigi, Seine-et-Marne

Georges Siffredi, Hauts-de-Seine

Stéphane Troussel, Seine-Saint-Denis

 

Dernière modification le mardi, 25/01/2022

Publié dansLes communiqués

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°52 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top